Comment calculer un devis ?

Quel est le bon prix à payer et quel est le bon prix à facturer c’est la grande question que se posent les différentes parties lorsqu’un contrat doit être conclu sous la forme d’un devis.

Avant tout il faut rappeler qu’un devis est une présentation d’une prestation accompagnée d’une tarification. Un maximum d’information doit être présent sur le devis car ce document fait office de contrat entre les différentes parties et lorsque celui-ci est signé chaque partie doit bien entendu être responsable des engagements pris.

Quels sont les éléments pour calculer un devis ?

Pour obtenir une bonne tarification sur le devis rien de mieux que de faire jouer la concurrence, cela permet de comparer les différentes exécutions des prestations, les délais d’exécution également ainsi que de la tarification qui sont des critères extrêmement importants.

Savoir calculer un devis

Par exemple dans le cadre d’un devis du bâtiment, il faut non seulement le détail de la tarification mais également des précisions concernant le délai pour que l’ensemble des travaux se déroule correctement ainsi que le matériel utilisé car le prix peut varier d’un devis à l’autre de manière importante pourtant si le matériel n’est pas de la même qualité cela ne correspondra à rien pour les comparer.

Comparer les devis du batiment ! c’est un reflexe à avoir

Pour déterminer le juste prix d’un chantier il faut calculer le coût de la main-d’oeuvre ainsi que les coûts des différents matériaux pour la réalisation de ce chantier. Bien évidemment à cela il faut ajouter les frais généraux pour que l’entreprise puisse fonctionner correctement ainsi qu’une marge bénéficiaire pour que l’entreprise puisse engranger des bénéfices.

Dans tous les cas de figures en tant que particulier vous avez la possibilité de contacter plusieurs sociétés c’est une nécessite qu’il faut toujours faire avant de vous engager dans un devis que ce soit pour des situations urgentes comme par exemple une ouverture de porte qui doit se faire rapidement et vous avez besoin d’un serrurier sur votre domicile ou bien pour une installation que vous envisagez, surtout ne vous précipitez pas vers la première entreprise venue.

Comment calculer une echelle sur une carte ?

Il est extrêmement important de savoir calculer l’échelle d’une carte et de bien comprendre l’échelle utilisée pour pouvoir bien évidemment comprendre précisément la carte que vous avez entre les mains. Pour cela il suffit simplement de connaître la longueur réelle et la longueur correspondant pour une même unité par rapport à l’échelle de la carte. Ceux-là peut vous sembler un peu compliqués mais ne vous inquiétez pas nous allons prendre le temps de tout vous détailler et de vous tous vous expliquer dans cet article.

calculer l'échelle d'une carte

Imaginons que vous avez une carte entre les mains et que sur cette carte 10 cm représentent 500 m. Si la question était la suivante, quel est l’échelle de votre carte ? Seriez-vous en mesure de répondre à cette question.

Calcul plus détaillé pour comprendre le calcul d’une échelle

C’est très simple il suffit de savoir à quoi correspond 1 cm sur le plan de votre carte en centimètres réels.

Nous savons que 10 cm sur la carte représentent 500 m soit 50 000 centimètres. Nous prenons donc ses 50 000 cm et nous les divisons par 10 et nous obtenons 5000 cm.

Nous sommes donc en mesure de dire que l’échelle de cette carte et de : 1/5000

En d’autres termes 1 cm sur cette carte représente 5000 cm réels.

Le calcul est extrêmement simple il suffit simplement d’adapter les mesures d’unité de votre carte avec les mesures réelles que vous voulez obtenir mais en appliquant ce principe vous allez pouvoir vous servir d’une carte comme un véritable professionnel.

Comment calculer une remise commerciale ?

Si vous souhaitez savoir comment calculer une remise commerciale, vous êtes tombés sur le bon site Internet.

Il faut savoir qu’une remise commerciale signifie avant tout qu’un vendeur vous offre en quelque sorte une réduction sur le prix d’un ou plusieurs articles vous permettant de faire des économies.

Cependant il existe des différences entre une remise commerciale, une ristourne ou un rabais et nous allons également vous préciser les différences.

D’abord une remise commerciale est une réduction qui est faite lorsqu’un client généralement achète en quantité importante ou si vous êtes un bon client. C’est un geste commercial qui est effectué en baissant le prix de vente d’un ou plusieurs articles ce qui vous permettra d’avoir une certaine satisfaction et de continuer à travailler avec la personne qui vous a accordé cette remise.

Exemple de remise commerciale

La remise commerciale peut s’exprimer soit en pourcentage soit avec un montant spécifique. Par exemple si vous avez un article qui à la base coûte 100 € et que le vendeur vous accorde une remise commerciale de 10 % vous allez payer cet article 90 €.

Comment calculer une remise commerciale

Le rabais quant à lui constitue plutôt une réduction de prix à titre exceptionnel. Pour vous donner un autre exemple concret si vous avez un problème avec un article qui n’a pas été livré en bonne et due forme avec du retard ou bien pour une autre raison vous pouvez bénéficier d’un rabais commercial correspondant également à une réduction.

 Qu’est ce qu’une ristourne commerciale ?

La ristourne est également une remise commerciale mais accordée si vous avez réalisé un volume d’achat important sur une courte période. L’objectif de cette démarche est de fidéliser justement la relation entre le client et le vendeur qui peut également prendre la forme d’un n’avoir.

 

Voilà les différences entre les remises commerciales, les rabais et les ristournes que vous pouvez rencontrer au quotidien.

Apprendre à calculer une heure

Comment calculer une heure ?

Savoir comment calculer une durée revient en d’autres termes à comprendre comment calculer précisément un l’horaire.

L’explication que nous allons vous donner est plutôt un cours de mathématiques qui s’applique au CP ou au CE1 car si vous êtes un adulte vous devez normalement comprendre ces différents principes.

Une durée de temps peut s’exprimer soit en jour en heure en minutes ou en seconde, ce sont les unités les plus utilisés couramment.

Un an représente 365 jours.

Une journée représente 24 heures.

Une représente 60 minutes.

Une minute représente 60 secondes.

 Exemple de conversion de durée d’une unité à une autre

Une fois que vous connaissez ce principe vous allez pouvoir faire facilement les différentes conversions entre les heures, les minutes et les jours.

Par exemple si vous voulez convertir 8 heures en minutes il vous suffit de multiplier le nombre d’heures que vous avez par 60 et vous obtenez ainsi le nombre de minutes.

Exemple :

5 heures = 5 X 60 = 300 minutes

À l’inverse si vous avez un nombre de minutes définies et que vous voulez savoir le nombre d’heures il suffit de prendre le nombre de minutes que vous avez et de le diviser par 60.

Exemple :

120 minutes = 120 / 60 = 2 heures

C’est un principe assez simple qu’il faut bien comprendre car il vous sera extrêmement utile dans la vie de tous les jours et pour commencer à faire des calculs plus complexes.

Comment calculer une taxe d’habitation ?

Pour calculer la taxe d’habitation il faut appliquer le taux d’imposition à la valeur locative de votre bien immobilier. Celui-ci peut être corrigé avec des abattements prévus à cet effet afin de faire diminuer le montant de la facture.

La valeur locative du bien est établie à partir de la valeur locative cadastrale de votre habitation.

C’est une valeur qui est censée représentée le prix le plus juste de votre bien si celui-ci devait être loué dans les conditions actuelles du marché. C’est l’administration fiscale qui détermine justement les valeurs locatives, vous n’avez rien à faire de votre côté c’est l’administration qui gère cette partie la.

Chaque année les valeurs sont majorées à partir d’un coefficient forfaitaire. Elles sont actualisées également si vous faites des travaux dans votre maison afin d’établir une nouvelle valeur locative tout à fait cohérente.

 Les abattements  et correctifs à appliquer

Vous pouvez également bénéficier d’abattements ou de correctifs s’appliquant à la valeur locative de votre logement. Vous avez l’abattement obligatoire pour les charges de famille correspondant à 10 % chacun sur les deux premiers enfants et 15 % supplémentaires pour les personnes à charge supplémentaire.

Vous pouvez également avoir un abattement facultatif général dont le taux peut varier entre 5% et 15 % mais également bénéficier d’un abattement spécial avec le même type de taux selon les conditions jugées modestes ou invalides des personnes sur le logement.

Comment calculer une fréquence ?

Calculer une fréquence statistique

La fréquence d’une valeur donnée est un indicateur qui correspond au nombre de fois qu’une valeur est retrouvée dans une série statistique par rapport à la totalité de la série.

La fréquence est donc un nombre compris forcément entre zéro et un que l’on peut également avoir sous la forme d’un pourcentage.

Formule mathématique de la fréquence

La formule pour connaître la fréquence d’une valeur est la suivante :

Fréquence d’une valeur = (effectif de la valeur)/(effectif total)

Pour vous rendre compte de comment appliquer la formule que nous vous avons donnée, nous allons prendre un exemple concret pour que vous puissiez calculer facilement les différentes fréquences.

Pour cela nous allons considérer un exemple de 250 personnes possédant un téléphone portable.

Nombre de téléphone 0 1 2 3
Nombre de personne 25 160 55 10

Vous allez donc retrouver dans ce tableau une mise en forme mathématique de la phrase précédente.

  • Cela signifie que 25 personnes n’ont aucun téléphone portable, donc :
  • L’effectif de la valeur « 0 » est 25 ==> 25/250 = 0.10
  • 55 personnes possèdent 2 téléphones portables donc :
  • L’effectif de la valeur « 2 » est 55 ==> 55/250 = 0.22

 

comment calculer une fréquence statistique